Messes extérieures à -10°C : ferions-nous fausse route?

Je pense que si nous voulons collaborer adéquatement à l’établissement du Royaume, si nous voulons répondre à notre mission donnée par le Seigneur de faire des disciples parmi toutes les nations (cf. Mt 28,19), la messe en plein air n’est pas la meilleure solution.

Fin aux attaques contre la religion de la part du gouvernement du Québec!

Les citoyens qui croient en Dieu ne sont pas plus stupides que les voyeurs et exhibitionnistes qui fréquentent les cinémas pornos ; et on peut raisonnablement présumer que les responsables des églises catholiques, les évêques, soient plus éduqués que les tenanciers de tels établissements.

À propos de la polémique autour du livre du cardinal Sarah

En attendant de publier un article sur le fond de la question soulevée par le cardinal Sarah et le pape émérite Benoît XVI, qui est celle du célibat sacerdotal, j’aimerais proposer un commentaire à une chronique du théologien Jocelyn Girard, professeur à l’Institut de Formation Théologique et Pastorale de Chicoutimi, publiée sur le site Présence-Info.ca.  […]

Maison de douleur : l’expérience d’une Église installée dans la routine

Les bien portants n’ont pas besoin d’un médecin, enseignait le Maître (cf. Lc 5, 31). Selon l’abbé James Mallon, si l’Église doit être reconstruite, elle doit d’abord être guérie, et la première étape vers la guérison est de cibler la douleur. Parler de la douleur et de ses maux n’est pas simplement une pratique stérile […]

Mon père, Monseigneur

Lorsque nous disons croire « en la sainte Église catholique » (tel que nous le confessons dans le credo) et que nous disons « Monseigneur » à un évêque, ce n’est pas l’homme pécheur qui est devant nous que nous mettons sur un piédestal. C’est plutôt une manière de dire « Merci » et « Je t’aime » à Dieu et à son Église de nous avoir donné un père pour prendre soin de notre foi.

L’Église, c’est l’Assemblée de ceux qui veulent devenir saints

Le grand maître de la vérité, c’est donc la réalité. Si une proposition ne correspond pas à la réalité, elle est fausse, ou au mieux, incomplète. Lorsqu’une idée veut imposer sa volonté en faisant fi de la réalité, on la qualifie d’idéologie. Pour être vraie, une idée doit correspondre à une réalité immuable et éternelle.

La sacramentalisation et l’anecdote du jeune homme riche

Pour faire suite à mon texte sur la sacramentalisation, j’ai envie aujourd’hui de partir de l’anecdote du jeune homme riche pour parler de ma manière de voir le comportement de certaines personnes qui demandent un sacrement. Le jeune homme riche Et voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de […]