Dans ce bref article, nous explorons les cinq essentiels de la vie chrétienne vécue par l'Église primitive décrite dans les Actes des Apôtres (vv. 36-57)

Les 5 essentiels de la vie chrétienne

Partage cet article:

C’est au chapitre 2 des Actes des Apôtres (versets 36 à 57) qu’on peut découvrir une description de la vie des premiers chrétiens rassemblés dans la petite communauté de Jérusalem. Dans ce bref article basé sur la lecture du livre « Ez 37, Guide pour rebooster nos paroisses », nous explorons les cinq essentiels de la vie chrétienne vécue par l’Église primitive et, par le fait même, expliciterons la raison qui soutient l’organisation du contenu de ce site autour de ces cinq axes.

La prière

Dans la prière chrétienne, c’est l’Esprit qui nous met en relation avec Dieu et nous fait entrer dans une intimité avec le Christ. Tant que l’Esprit Saint ne leur avait pas été donné, les apôtres eux-mêmes restaient dans une connaissance extérieure de la personne de Jésus et espéraient qu’il viendrait restaurer une royauté terrestre.

Tout change à la Pentecôte. Après avoir reçu l’Esprit Saint, les apôtres déverrouillent les portes du lieu où ils se tiennent et se mettent à témoigner ouvertement de Jésus comme Christ et Seigneur, auprès d’un grand nombre, sans peur d’être emprisonnés. Les premiers croyants, ayant reçu à leur tour l’Esprit Saint, prient ensemble avec joie, célèbrent l’eucharistie dans leur maison, et aiment à se retrouver au Temple de Jérusalem pour la louange[1].

La fraternité

Jésus lui-même a formé un petit groupe de disciples avec lequel il a vécu au quotidien : le jour, la nuit, les repas, les déplacements, la mission, etc. Ce petit groupe n’était pas homogène et, en parcourant les évangiles, on est témoins de quelques disputes parmi eux. Toutefois, après qu’ils eussent fait l’expérience de la Pentecôte, la fraternité est devenue la principale caractéristique de leur mode de relation[2]!

 Ceux qui avaient accueilli la parole […] étaient assidus […] à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun ; […] ils vendaient leurs biens et leurs possessions, et ils en partageaient le produit entre tous en fonction des besoins de chacun […] ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de coeurs (Ac 2, 42-46).

Il est important, pour une vie chrétienne équilibrée, d’appartenir à un petit groupe de partage qui se réunit régulièrement (au moins une fois par mois).

La formation

Le troisième essentiel de la vie chrétienne est la formation des disciples. Cette formation, en tant que disciple, s’échelonne sur toute notre vie. L’objectif de cette formation continue, est de nous configurer au Christ. Il n’y aura donc aucun moment où on pourra dire qu’on y soit parvenu définitivement.

Il ne s’agit pas seulement d’acquérir des connaissances sur Dieu, le Christ ou l’Évangile, mais de s’engager sur un chemin qui mobilise le coeur, l’intelligence et la volonté pour apprendre à mieux connaître Dieu, à se conformer au Christ et se laisser conduire par l’Esprit, personnellement et en communauté[3].

Le service

Jésus nous enseigne à servir, et il montre lui-même l’exemple. Il dit : « Je ne suis pas venu pour être servi, mais pour servir » (Mc 10, 45). Même après sa résurrection, il prépare un repas pour ses disciples (Jn 21, 1-15). Il  va au-devant des besoins des gens. À l’aveugle de Jéricho, il demande : « Que veux-tu que je fasse pour toi? » (Lc 18, 4)

Il lui arrive aussi d’entrer en relation en demandant un service. À la Samaritaine, il demande à boire ; à Pierre, il demande de mettre à disposition sa barque pour qu’il puisse s’adresser à la foule. Après ce qu’il aura vu, Pierre se met à la suite de Jésus! [4]

On voit bien que le Maître nous enseigne ici un élément important de la vie chrétienne. Servir les autres, c’est prêter nos bras, nos jambes, nos yeux, nos oreilles à Dieu pour qu’Il touche d’autres. C’est l’humilité et l’obéissance à Dieu en action. Dans la section « servir » de ce site, vous trouverez une panoplie d’occasions de servir votre communauté et le Seigneur.

L’évangélisation

L’évangélisation est le cinquième Essentiel de la vie chrétienne. Il s’inscrit dans le prolongement de la prière, de la vie fraternelle, de la formation et du service.[5] On pourrait aussi dire que les quatre autres essentiels soutiennent le seul essentiel « existentiel » qu’est l’évangélisation. En effet, le pape saint Paul VI a dit que l’Église existe pour évangéliser[6]. C’est donc sa mission, son essence, sa raison d’être. Chaque chrétien a le devoir de répondre à la mission qui lui a été confiée par Jésus : « Allez, de toutes les nations, faites des disciples! » (Mt 28, 19). Pour ce faire, il doit apprendre à témoigner de ce que Dieu a fait pour lui et à proclamer le Kérygme.

[1] Jean-Hubert THIEEFRY, Bérénice GERBEAUX, Vincent de CROUY-CHANEL, EX 37, Guide pour rebooster nos paroisses, Salvator, Paris, 2021, pp.44-45.

[2] Ibid., p. 58

[3] Ibid., p. 73

[4] Ibid., p. 90

[5] Ibid., p. 99

[6] PAUL VI, Evangelii Nutiandi, no. 14

close

Restons en contact !

Pour être informé(e) des derniers articles et des prochaines activités près de chez toi, il faut t'inscrire à l'infolettre! 😎

Sélectionner une ou plusieurs listes :

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Connais-tu la Bible ?

Que tu fréquentes la Parole de Dieu quotidiennement ou juste une fois de temps en temps, teste tes connaissances avec ce quiz sans prétention ! 

Autres articles